La haute joaillerie ouvre ses portes au Grand public : entrez chez Chaumet, Dior, Cartier !

En ce moment Chaumet, Dior et Cartier accueillent les curieux et amoureux des bijoux pour 3 expositions (éphémères mais gratuites) de haute joaillerie. Pas besoin d’être un collectionneur connu ou un milliardaire reconnu pour pousser la porte des ces prestigieuses Maisons, elles s’ouvrent à tout un chacun et dévoile de façon très exceptionnelle leur précieuses nouvelles collections usuellement inaccessibles… le temps d’un rêve.

Chaumet : 7 et 8 juillet – Exposition « Les Mondes de Chaumet » : Trésors d’Afrique

12 Place Vendôme 75001 Paris

Cette exposition est la 3e étape d’un cheminement créatif qui accoste des rivages africains après avoir exploré le thème de la russie impériale (« Promenades Impériales » en janvier et non ouverte au Grand Public) et celui du Japon (« Champ du Printemps » présenté à Tokyo).

C’est dans ses salons privés que la Maison de joaillerie reçoit et présente 75 pièces uniques créé pour l’occasion en collaboration avec l’artiste kenyan Evans Mbugua. Si vous avez louper l’affichage Decaux qui annonce cet événement, direction le site internet pour vous inscrire ici.

En vidéo le témoignage des Happy Few lors de la soirée de lancement.

Dior : 6, 7 et 8 juillet – Exposition « Dior, Dior, Dior »

10h à 18h au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris – 11, avenue du Président Wilson 75116 Paris

 L’exposition de la célèbre Maison permettra de découvrir 222 joyaux conçus par Victoire de Castellane, directrice artistique de Dior Joaillerie depuis la fin des années 90. Elle s’articule autour de 3 grandes thématiques chères à Christian Dior : la couture, le bal et le jardin et présente (du jamais vu) la toute nouvelle collection haute joaillerie inspirée de la dentelle et de la haute couture de la maison et appelée : Dior Dior Dior !

Cartier : 15 au 21 juillet- Exposition « Coloratura »

13h-18h chez Cartier – 13 Rue de la Paix, 75002 Paris

 C’est dans sa mythique boutique de la rue de la paix que Cartier dévoile sa collection avec 3 grandes thématiques : faune et flore, influences du monde et pierre de couleurs. Les conférences sont déjà complètes, elles portaient sur : le dessin, les coulisses du savoir-faire, la création et le style Cartier, la faune et la flore, les fruits et les pierres sculptées, les influences du monde et les métiers d’art.

Pour s’inscrire c’est ici

Précédemment c’était Boucheron, et Van Cleef & Arpels qui accueillait le grand public.

À l’aube de 2018, pour fêter son 160e anniversaire, Boucheron avait créé une exposition baptisée « Vendorama ». Conçu comme un voyage immersif, la Maison de joaillerie dévoilait les étapes de créations de la naissance d’une pièce d’exception à sa présentation en mêlant interaction technologique, spectacle vivant et archives. A cette occasion elle avait inaugurée la Monnaie de Paris nouvellement réouverte.

Dés 2016, Van Cleef & Arpels présentait « L’Arche de Noé » sa dernière collection haute joaillerie autour de la broche animalière dans une exposition imaginée et réalisée par l’artiste Robert Wilson ouverte au public dans le magnifique Hôtel d’Evreux sur l’iconique place Vendôme.

Chaumet se plaît à varier les formules d’accueil du public : un certain art de recevoir à la française.

L’exposition « L’Art du trait » en mars dernier permettait d’accueillir dans les salons privés une exposition de dessin sur le thème de l’architecture et des arts décoratifs comme des tiares et diadèmes en maillechort la 3D de l’époque, simultanément une autre exposition centrée sur le trait s’adressait au public averti du Salon du dessin.

Auparavant, le Musée Ephémère permettait un voyage à travers les archives de la maison collections anciennes, dessins, modèles et photographies : le visiteur de se familiarisait avec les thèmes de la maison et de faisait le lien avec les collections nouvellement créées : « promenade bucolique » de septembre 2015 à  janvier 2016, « une éducation sentimentale » de février à septembre 2016.Une education sentimentale exposition chaumet _iletaitunefoislebijou1/3

Ces initiatives sont à saluer, elles révèlent le savoir-faire français en matière de joaillerie et réaffirment la position essentielle des bijoux dans une société. Les joyaux, issus de miracles de la nature et du génie créatif des Hommes sont déjà magiques. Dans les collections de haute joaillerie, usuellement destinées à quelques privilégiés, ils deviennent quasiment transcendants. Les présenter ainsi permet au plus grand nombre de toucher des yeux ces splendeurs comme un inestimable cadeau : la beauté n’éclaire-t-elle pas le monde !

Souvent ces expositions ont lieu au moment de la Fashion Week. Bien sûr les joailliers profitent ainsi de l’affluence à Paris pour sortir leur nouvelle collection. Ceci, parce qu’il n’existe plus vraiment de grands salons joailliers à Paris et que l’Exposition Universelle fait partie de l’Histoire. Si toutes les Maisons de joaillerie créaient leur exposition simultanément (avec un petit moment Grand Public s’il vous plaît), Paris recevrait alors la Jewel Week ?!?

Laisser un commentaire

Fermer le menu