#27 Les joailliers s’engagent pour les soignants

C’est un épisode un peu spécial ce soir car je ne vais pas vous faire rêver à de jolis bijoux ou vous faire entrer dans un petit coin de l’atelier pour vous faire découvrir les techniques secrètes des joailliers.

Aujourd’hui je vais vous parler de solidarité.

Car oui les joailliers souffrent, pas de réserve d’or dont le coût explose pour travailler à l’avance, annulation des commandes des bijoux liées aux communions ou aux mariages qui eux même ne se dérouleront pas. Aucune perspective, la fête des mères ne mobilise pas du tout l’engouement habituel.

En plus les joailliers sont réalistes, ils savent bien que l’achat de luxe n’est vraiment pas la priorité en ce moment, même si c’est toute leur vie.

Alors comme tous, ils essaient de s’adapter, créent des groupes d’échanges, font des webinars sur la gemmologie, montrent les coulisses de leur savoir faire sur les réseaux sociaux…

Alors, pas comme tous, ils agissent et donnent avec générosité. Ce sont des joailliers qui volontairement se sont mobilisés pour créer l’opération Nos soignants valent de l’or.

Margaux Cormier

Dans un métier où chacun est en concurrence, ils se sont regroupés

Dans une profession où il n’y a pas de soldes, ils donnent

Dans un secteur qui parait souvent superflu, ils ont pris corps avec l’urgence, le nécessaire.

Ils sont une cinquantaine à avoir donné un ou plusieurs bijoux pour une vente aux enchères qui a commencé aujourd’hui au profit de la Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France.

En tout, le catalogue des ventes mis en ligne totalise 85 bijoux et montres d’une valeur marchande allant de 50 euros à 5 000 euros.

La vente est soutenue par la maison de vente aux enchères Millon, une maison qui a des départements à Paris, Nice et Bruxelles. Cette vente « nos soignants valent de l’or » a été organisée en 3 jours alors qu’il faut 3 mois normalement. Bien sûr il n’y avait pas besoin d’expertise, d’évaluation ou de traçabilité puisque ce sont les joailliers qui offrent des bijoux neufs tout juste créé et bien identifiés.

En toute logique la vente est dématérialisée. La Maison Million a une plate-forme de vente sur le net qui s’appelle Artprécium. Tous les bijoux, et les montres, sont enchérissables jusqu’à lundi prochain, le 20.

Les joailliers ont donné les bijoux et les montres et La Maison Millon offre les frais de vente de 25 % qui s’ajoutent normalement à l’adjudication. Les joailliers et horlogers se chargeront eux-mêmes de l’envoi sécurisé des pièces aux acheteurs

Afin de rendre cette vente aux enchères accessible au plus grand nombre, il y a 3 mises à prix de départ s : l’une à 50 euros pour les pièces à 500 euros prix publics, l’autre à 150 euros pour les modèles compris entre 500 et 1000 € prix public et enfin à 500 euros pour les créations dont le prix public est supérieur à 1000 euros. 

Antoine Chapoutot

Votre don aidera la Fondation hôpitaux de Paris hôpitaux de France dans ses actions quotidiennes, telles que :

  • livrer en urgence des milliers de repas et des courses alimentaires pour permettre aux soignants de travailler dans les meilleures conditions possibles.
  • débloquer également des fonds d’urgence pour financer du matériel médical dans les établissements dans le besoin.
  • livrer des tablettes numériques pour lutter contre l’isolement des personnes vulnérables à l’hôpital comme les personnes âgées et les enfants hospitalisés ne pouvant recevoir de visites.

D’autres initiatives existent. Par exemple, la joaillière Edéenne a invité sur les réseaux sociaux à participer à une oeuvre d’art joaillière et collective au profit de la recherche contre le Covid-19. Les internautes écrivent 5 mots qui expriment leurs émotions, questions et espoirs face à la situation actuelle de l’humanité. Mademoiselle Edéenne va ensuite créer 5 modèles à partir de ces mots pour lesquels les internautes voteront et quand les bijoux seront créés ils seront vendus aux enchères pour financer la recherche contre Covid-19, de l’Institut Pasteur.

Par ailleurs, la célèbre comédienne et joaillière sarde, Caterina Murino, offre les ventes de sa bague Fili di Querce aux Hôpitaux de Sardaigne

Aujourd’hui, c’est aussi le triste anniversaire de l’incendie de Notre dame, la Marque Mademoiselle AD a créé pour eux ligne de bijoux en partenariat avec la Fondation Notre-Dame et dont la vente servira à la reconstruction de la cathédrale et aussi à la participation citoyenne que La fondation Notre dame jugera nécessaire car en cette période de crise sanitaire, la Fondation Notre Dame assure une aide indispensable aux plus fragiles, à travers les associations qu’elle soutient.

Oui, les joailliers sont généreux et engagés

Pour l’opération « nos soignants valent de l’or », les joailliers donateurs sont, pèle mêle et je m’en excuse je ne citerai pas les horlogers : Sandrine TESSIER, Isabelle LANGLOIS, INDICOLITE, Les GEORGETTES, maison ALTESSE, SAUNIER , Bijouterie LAMALLE, Anne BOURAT, Patrice FABRE, Yannick MUR, MATHON Paris, KORLOFF, Bijouterie JACQUOT, GABY LF, Samuel GASSMANN, ANDRIEU, DARAS, ARTO, JOURDAN Bijoux, Laurence OPPERMANN, N°3, Caplin Saint André, ALC Joaillerie, UNA STORIA, Société Frédéric PARISSE, Ambre PIAZZO et Yannick GAUTIER, Marie Paule QUERCY, Sandrine LEGER, Bijouterie DIAMANT D’OR, Bijouterie LE SABLIER, Antoine CHAPOUTOT, Sylvia TOLEDANO, CAMEO, bijouterie le Sablier, Red Line, Jocelyne Mouton, Pacoma, Pantelleria, ATC Joaillerie, Margaux Cormier, Valentin Diffusion, Akillis.

Isabelle Langlois

Pour cette vente aux enchères au profit de la fondation des hôpitaux de Paris hôpitaux de France, chaque geste est important, relayez l’information avec le hachtag #nosoignantsvalent de l’or et/ou acheter un bijou, vous avez jusqu’au lundi 20 sur la plate forme de la maison Millon : artprecium.com

Laisser un commentaire