Les bijoux de la fête des mères

La fête des mères est fêtée dans le monde entier, pas toujours à la même date, et dans sa conception elle couvre à la fois une reconnaissance de l’état de femmes et de mères. C’est là que se situe la complexité de cette fête.

On trouve les premières traces de célébration des mères dans la Grèce antique lors des cérémonies printanières en l’honneur de Rhéa. Pour mémoire Rhéa est une Titanide. Elle est la fille d’Ouranos qui incarne le Ciel et de Gaïa qui représente la Terre. Elle est à la fois la sœur et la femme du Titan Cronos et la mère des dieux et déesses : Hestia, Déméter, Héra, Hadès, Poséidon et Zeus. Mais Cronos, averti par Ouranos et Gaïa qu’un de ses enfants doit le détrôner, se met à dévorer ses enfants. Alors quand Zeus naît, Rhéa donne à Cronos une pierre enveloppée d’un lange et cache l’enfant en Crète. Rhéa incarne le courage et le dévouement maternel et est célébrée comme déesse de la fertilité, de la maternité et de la génération dans toute l’Asie mineure aux ides de mars.

Rhéa

Un deuxième mythe à l’origine de la célébration des mères est celui de Cybèle. Cette déesse est abandonnée à la naissance et recueillie par un léopard ou un lion qui l’éveille aux mystères du monde. Elle dispose des clés de la terre donnant accès à toutes les richesses. Elle incarne la fertilité et fait l’objet d’un culte orgiastique, avec mutilations rituelles. Elle symbolise aussi la nature sauvage et peut guérir ou envoyer des maladies. Elle représente donc un principe maternel différent lié à la fertilité mais également à une conception féminine un peu effrayante.

la fontaine de Cybèle à Madrid
La fontaine de Cybèle à Madrid

Dans la mythologie romaine ces 2 déesses vont être fêtées au printemps le mois de la fertilité lors des Matronalia pour Rhéa et des Hilaria pour Cybèle.

Puis peu à peu les figures de Rhéa et Cybèle seront assimilées et se fondront même avec celle de Déméter la déesse des cultures et des moissons.

déméter

Ces racines antiques expliquent bien la complexité de la fête des mères. Ce peut être une fête charmante où les enfants quelque soit leur âge célèbrent leur maman par des présents qui symbolisent leur attachement à la femme qui leur a donner le jour et les a ouvert au monde. Ce peut être des attentions comme les petits déjeuners au lit, le repas préparé par les enfants qui implicitement sont un hommage au travail de la mère de famille. Ce peut aussi être des cadeaux dédiés comme des cartes, des gâteaux ou des chants créés spécialement qui symbolisent la création et donc la fertilité implicite comprise au sens large.

Ces 2 histoires divergentes expliquent que la fête des mères est assimilée à la fête de la femme en Albanie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Moldavie, Roumanie et Serbie. En République Tchèque la femme et la mère ne sont fêtées à 2 dates différentes que depuis 1989 à la suite de la révolution de velours et en Russie c’est par décret de Boris Eltsine créa cette fête en 1998 et en novembre. En Australie elle prend ses racines dans l’aide aux mères sans ressources vers 1924.

Les anglais célèbraient leur mère par le Mothering Sunday depuis le XVe siècle avec une connotation religieuse liée au Carême, la fête des mères officielle et civile date de 1914.

Aux Etats Unis, Ann Maria Reeves Jarvis s’était investit dans l’amélioration des conditions de vie des mères et des enfants suite à la guerre de Sécession. Elle imagine dès 1876 le jour de l’amitié pour les Mères. Sa fille, la publiciste Anna Jarvis reprend l’idée à la mort de sa mère. Elle démarche la plupart des Etats qui sont favorables à son idée. Par ailleurs le Président des Etats Unis cherche à rassembler le peuple américain divisé par des tensions européennes à la veille de la Première guerre mondiale et trouve que la commémoration des mères remplit cet objectif. Alors le 8 mai 1905 le Mother’s Day est acté et une tradition de carte de vœux fêtant cet événement est lancée.

Anna Jarvis
Anna Jarvis

En France la fête des mères est liée au problème de la fertilité. L’Allemagne impériale qui a annexé l’Alsace Lorraine en 1871 est alors considérée comme l’ennemi du moment et paraît beaucoup plus dynamique du point de vue de la natalité. Jacques Bertillon, médecin, démographe et statisticien créé en 1896 l’Alliance nationale pour l’accroissement de la population de la France chargée de créer une propagande nataliste. Il est le premier à imaginer la création d’une journée officielle pour honorer publiquement les pères et mères de familles nombreuses.

C’est le 10 juin 1906, à l’initiative de Prosper Roche, fondateur de l’Union fraternelle des pères de famille méritants d’Artas en Isère, qu’à lieu une cérémonie en l’honneur de mères de familles nombreuses. L’original du diplôme de Haut mérite maternel est conservé dans la bibliothèque de l’Institut de France.

Prix du Haut Mérite maternel

Mais c’est la première guerre mondiale qui va inscrire la fête des mères dans les habitudes. En mai 1918, le Général Pershing ordonne de distribuer à tous les soldats sous son commandement des cartes postales d’hommage à envoyer pour le Mother’s Day et il fait aussi réaliser un film d’actualités par Gaumont. Les soldats du corps expéditionnaires sont américains mais aussi anglais, néerlandais, français et belges, aussi le Mother’s Day va pénétrer tous ces pays.

En 1918 la journée des mères de Lyon est célébrée en hommage aux mères et aux épouses qui ont perdu leur fils et leur mari à la guerre.

guide de la journée des mères

Après une guerre le gouvernement cherche encore une fois à doper les naissances et crée en 1920 une fête des mères de familles nombreuses puis en 1926 une première cérémonie officielle nationale remet des médailles de la Famille Française aux Mères de Familles nombreuses afin de leur témoigner toute la reconnaissance de la Nation.

Pétain fête les mères

En 1942 c’est le maréchal Pétain qui célèbre la maternité. Après la guerre le 24 mai 1950, la République française au travers du Ministère de la santé institue la Fête des mères le dernier dimanche de mai (sauf si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, auquel cas elle est repoussée au premier dimanche de juin. Cette action sera à la charge du Ministère chargé de la famille à partir de 2004.

Cette histoire de la fête des mères expliquent pourquoi si on fête les mères  et si il est très agréable d’offrir comme de recevoir un bijou à cette occasion, il n’y a pas à proprement parlé de bijou typique de la fête des mères.

Je vous ai sélectionné 2 types de bijoux d’histoires qui pouvaient s’offrir pour la fête des mères.

Il y a le collier de servitude ou d’esclavage a eu son heure de gloire sous Louis XV qui l’offre à la Comtesse du Barry et en lance ainsi la mode. Il est composé de 3 chaines d’or qui symbolisent le passé, le présent et le futur, et sont reliés par des médaillons appelés briquet. Ce collier est gage d’amour et de lien marital et s’enrichit de chaîne supplémentaire à la naissance des enfants. Au XIXe les médaillons s’ornent d’émail, de camés puis de diamants et de pierres précieuses. La Bourgogne affirme que ce collier est originaire de sa région mais on en trouve également de très beaux venant de Normandie. Vous pouvez en trouver assez facilement en salle de vente et chez les antiquaires, j’en ai vu un très joli chez Symbolique près de la place d’Aligre.

Autre bijou symbolique de l’amour maternel, le cœur de Flandre ou Vlaamse hart. Le diamant central est le centre du bijou en forme de cœur qui représente le cœur de Marie et son amour immense pour son fils Jésus. Il est traditionnellement entouré de dix diamants plus petits qui symbolisent les dix vertus de la Vierge : l’humilité, l’amour de Marie, la charité, la foi, l’espérance, la chasteté, la pauvreté, l’obéissance, la patience et l’esprit d’oraison. Dans les plus beaux cœurs de Flandre, on trouve les trophées de l’Amour liés au dieu Eros, en référence à la mythologie grecque : le carquois contenant deux flèches, l’arc et une torche qui brule sans cesse la flamme de l’amour maternel.

coeur de Flandre - Millon enchères
coeur de Flandre – enchères Millon – expert Céline Rose David

Ce bijou porté en pendant ou en broche était très en vogue au XIXe et particulièrement ancré dans la région d’Anvers dès le XVIIIe où il était porté en l’honneur de la Vierge Marie, patronne de la ville d’Anvers le 15 août qui est la fête de la Vierge Marie et également fête des mères. Aux Musées Royaux d’Art et d’Histoire à Bruxelles une salle entière est consacrée aux coeurs de Flandre.

coeur de Flandre - revers - enchères Millon
coeur de Flandre – revers – enchères Millon – expert Céline Rose David

Ce bijou est plus rare à trouver que le collier esclavage surtout si vous en souhaitez un aussi exceptionnel que celui que vous trouverez sur les réseaux sociaux d’il était une fois le bijou dont les photos viennent de la vente Millon que m’a transmise la gemmologue-experte Céline Rose David qui m’a expliqué la tradition de ce bijou représentatif de l’amour maternel.

Maintenant si vous voulez célébrer votre maman et vous faire par exemple pardonner quelque incartade je vous conseille la bague « tourner en bourrique » que l’artiste Agathe Saint Girons a créé en pensant à sa vie de famille et que vous trouverez à la Galerie Elsa Vanier.

Si vous trouvez une épingle à cravate de grand père dans la cassette de votre maman vous pouvez demander à Emylienne joaillière à Marseille de la transformer en bague ou en bracelet ou en collier pour que votre maman puisse porter ce précieux témoignage familial.

Dans cette idée de lien, la bague résille de Djula est aussi une jolie idée. C’est une bague armure, donc avec une idée de protection maternelle dont la résille symbolisera les liens familiaux et les diamants, les personnes qui la composent et dont le porté moderne devrait la séduire.

bague résille Djula

Toujours dans cette idée de lien, je vous propose le bracelet Le Bellor de Bellonor joaillier. C’est l’adaptation en or du bracelet plastique Serflex qui sert à tout attacher et menotter. Outre la gageure technique d’être arriver à rendre cette flexibilité au métal, ce détournement précieux d’un objet du quotidien fait de ce bijou un symbole moderne et fort de l’attachement à son conjoint comme à sa maman.

Comme une maman voit tout, l’œil de Ilona Orel est un joli clin d’œil à cette capacité maternelle, d’autant que la rétine bouge et qu’Ilona peut la créer aux couleurs de l’iris de votre maman, elle peut aussi y voir un symbole protecteur.

Si vous voulez simplement lui dire qu’elle vous a éveillé aux beautés de la vie les bagues de Marie Mas me semble toutes indiquées. La dancing open ring est une bague ouverte où le diamant veille d’un côté du doigt comme votre maman a veillé sur vous et de l’autre une rangée de pierre bougent en liberté au rythme des mouvements de la main comme vous avez pu évoluer sous la bienveillance maternelle dans un camaïeu de bleu saphirs et de mauve améthystes.

Ou si vous étiez le roi de votre maman, alors il y a aussi la bague King Wave ring : une plantation de diamants de différentes tailles comme une fratrie qui s’élance quand elle enfile la bague à son doigt.

Et si votre maman est parisienne, les bagues de Charlotte Stone au nom de Passy, Beaubourg, Trocadéro, Opéra devrait lui plaire d’autant que la Vendôme peut être rodiée ou carrément laquée de toutes les couleurs de la vie et de l’amour.

Si vous souhaitez entendre cette histoire, voici le podcast :

Cet article a 4 commentaires

  1. erotik izle

    Bonne continuation pour ton blog que je continue à suivre réguliérement.

  2. Shirley

    Pretty! This has been an extremely wonderful post.
    Many thanks for supplying these details.

  3. Teresa

    Hiya very cool website!! Guy .. Excellent .. Amazing ..

    I will bookmark your web site and take the feeds additionally?
    I’m happy to search out so many useful info here within the put up, we’d like
    work out more strategies in this regard, thanks
    for sharing. . . . . .

Laisser un commentaire