#3 Jothi-Seroj Ebroussard : artiste joaillier d’exception

Dans cette 2e saison, le podcast Il était une fois le bijou explore le concept d’exception. Bien sûr un bijou est toujours exceptionnel, parce qu’il comporte une gemme que la terre ne reproduira plus, parce qu’il a été créé avec amour par un artisan, parce qu’il a été offert et reçu pour chaque moment d’exception.

Mais il y a des bijoux qui sont encore plus exceptionnels : des gemmes incroyables, un design joaillier d’extraordinaire, une réalisation joaillière qui défie l’imagination et une vente d’exception ! Il était une fois le bijou a été à la rencontre des acteurs de cette exception joaillière.

Dans le 1e épisode de cette saison 2, Laurent Massi, gemmologue et fondateur de l’école de gemmologie l’AGAT nous a expliqué les gemmes d’exception. Pour le 2 épisode je me suis demandé comment on concevait et dessinait un bijou d’exception et nous avons écouté le designer joaillier Frédéric Mané.

Dans ce 3e épisode, j’ai interviewé Jothi-Seroj Ebroussard, l’artiste joaillier sculpteur qui a réalisé la parure Rubeus avec la plus grande alexandrite du monde, imaginé par Frédéric Mané et exposée au Musée des Arts décoratif au Louvre en 2019.

Jothi-Seroj Ebroussard s’est lancé de façon indépendante à 21 ans. A 27, il remportait sa première commande royale, à 28 il exposait à la biennale du Grand Palais et à 29 il répondait à une commande princière.

Alors je lui ai posé cette question toute simple et dont la réponse est pourtant complexe : comment crée-t-on un bijou d’exception ?

Laisser un commentaire